Imprimer Envoyer a un ami

Voeux 2010

En ce début du mois de janvier, comme le veut la tradition, je souhaite à chacun de vous et à vos proches une très bonne année 2010.

Je souhaite aussi que cette année soit fructueuse pour les Centres Sociaux rennais et donc pour l'ARCS. Comme les années précédentes, il va y avoir le fonctionnement quotidien à assurer, des projets nouveaux à mener à bien, des obstacles à surmonter. Pour réussir, nous aurons à nous inspirer de ce qui a été fait les années précédentes sous la conduite du précédent Conseil d'Administration et d'Alain Leclercq, son Président. Il me semble important de regarder le travail accompli depuis 2003 et d'en prendre la mesure. Il a fallu beaucoup de talent et d'énergie pour mettre en place tout ce qui fait que nos Centres Sociaux peuvent aujourd'hui accomplir leur mission dans des conditions satisfaisantes : talent et énergie des premiers administrateurs de l'association bien sûr, mais aussi talent et énergie de l'ensemble des bénévoles et des salariés, chacun ayant joué un rôle essentiel à la place où il était. Une culture commune s'est construite. Un esprit d'équipe a été créé. Ce sont là des points d'appui précieux pour continuer le parcours si bien commencé.

Tout cela n'aurait évidemment pas été possible sans nos partenaires au premier rang desquels nous trouvons la CAF d'Ille et Vilaine et la Ville de Rennes. Ces deux institutions nous ont fixé les grandes orientations que nous devons suivre. Il nous appartient de choisir la route que nous allons prendre pour aller là où nous devons aller. Et nous devons établir ensemble, CAF, Ville et ARCS, les moyens dont nous pourrons disposer pour progresser.

Comme les années précédentes, en 2010 nous aurons plusieurs défis à relever.
  • Premier défi.
    Continuer à trouver en nous et autour de nous les raisons de maintenir les engagements que nous avons pris quand nous avons commencé à nous impliquer dans les activités, les projets, la vie des Centres Sociaux. Les réflexions engagées sur le contenu et les modalités de notre adhésion à l'ARCS devraient nous éclairer.
  • Deuxième défi.
    4 Centres Sociaux, Maurepas, Cleunay, Champs Manceaux et Carrefour 18 vont devoir au cours de cette année redéfinir leur projet pour les 4 années qui suivront après avoir fait le point sur les 4 années passées. Il s'agit donc de repréciser la route à suivre sachant que le contexte dans lequel nous sommes aujourd'hui n'est plus celui d'il y a 4 ans. Après avoir regardé la situation des habitants des quartiers dans lesquels nous sommes implantés et en tenant compte de ce que sont nos domaines de compétence, nous aurons à établir nos priorités. Nous le ferons après avoir observé, écouté, dialogué, analysé. Les choix que nous aurons à faire seront d'autant plus pertinents qu'ils auront été nourris des réflexions et propositions des personnes au service desquelles nous voulons être et de celles avec lesquelles nous travaillons.
  • Troisième défi.
    L'Espace Social Commun (ESC) des quartiers Sud-Ouest ouvrira début 2011 mais, dès cette année, le Centre Social des Champs Manceaux va préparer son entrée dans cette nouvelle structure qui sera pour ce secteur de la ville un nouveau pôle d'action sociale et culturelle. Il sera possible de s'appuyer sur l'expérience de Maurepas, de Villejean et de Ty-Blosne. Mais il faudra aussi être inventif car chaque ESC comme chaque quartier a ses particularités.
  • Quatrième défi.
    Mener à bien des projets qui sont en gestation depuis un temps plus ou moins long tels que le Jardin de Carrefour 18 ou l'Epicerie Sociale du Blosne. Ces projets viendront compléter utilement les outils d'intervention sociale dont nous disposons aujourd'hui pour répondre aux besoins de la population.
  • Cinquième défi.
    Actualiser avec nos partenaires CAF, Ville mais aussi Conseil Général les bases de nos financements.

En cours d'année, nous serons sans doute sollicités pour la mise en œuvre d'autres missions tant les besoins sociaux évoluent rapidement dans le contexte actuel. Je pense en particulier à la mission que la Ville de Rennes envisage de nous confier par rapport à la création d'un nouvel espace de rencontre et d'activité sociale et culturelle pour les habitants du Centre : comment faire en sorte que le projet de vie de ce nouveau lieu soit établi avec les personnes qui sont les premières concernées, celles qui vivent dans ce quartier.
Pour réaliser tout cela, une volonté doit nous servir de guide : permettre à chacun de développer les capacités qu'il porte en lui, de progresser dans tout les domaines de sa vie, de participer à la construction de la cité, une cité où chacun trouvera sa place et se sentira respecté et reconnu.

Je souhaite que, tout au long de cette année, la mise en commun de nos talents et de nos énergies nous permette de continuer à progresser vers les buts que nous nous sommes fixés.

Daniel Erhel