Imprimer Envoyer a un ami

bénévole et nouvel administrateur à Carrefour 18

Erwan Halgand,

Le 22 mars 2017

Participant depuis 2014 aux activités proposées par le Centre Social Carrefour 18 notamment Léz’art 18 (atelier de peinture), Erwan a décidé de s'engager davantage dans la vie de l'ARCS. Dès la deuxième année, il propose de représenter Carrefour 18 en tant que délégué lors de l’Assemblée Générale de l’ARCS, ce qui lui a permis de découvrir l’association. En 2016, il propose sa candidature en tant qu’administrateur suppléant.

« Cela coulait de source de faire du bénévolat ; on m’a donné du temps et permis de participer à des activités, un échange naturel en sorte. »

Son implication se poursuit dans les instances, en devenant membre de la Commission Communication où il prend ses marques, et en participant régulièrement aux Conseils d’Administration car les horaires sont plus compatibles avec ses autres engagements. Mais pour Erwan cela ne remplace pas le contact sur le terrain avec les salarié.e.s et bénévoles des différents Centres. Par ailleurs, Erwan est animateur formateur à l'association Atypik ce qui est pour lui un autre engagement bénévole. Selon lui, les administra.teurs.trices ne devraient pas seulement représenter leur Centre mais tou.te.s les adhérent.e.s et les habitant.e.s dans leur ensemble :

« on est certes élu dans un Centre mais on se doit de représenter l'intérêt général de l'association ».

Une vision collective lui semble indispensable dans le sens du bien commun. Il échange avec ses « collègues » de Carrefour 18 à la cafèt’ « Carrefour du monde ».

De plus, cet engagement lui apporte, entre autre, d'avoir une reconnaissance sociale facilitant l'intégration en dehors du monde du travail, importante à ses yeux. Cela permet aussi de créer des liens et personnellement, de rompre l'isolement, ce qui fait beaucoup de bien. « On se sent utile dans ce que l'on fait. »

Par ailleurs, Erwan a reçu le classeur des administra.teur.trice.s, source d’informations et a pu suivre, à l’initiative de l’ARCS, une formation sur l’histoire des Centres Sociaux fin 2016 qui lui a beaucoup appris.

Pour améliorer le fonctionnement de l'ARCS, Erwan propose de se pencher sur l'accueil des nouvelles administratrices et des nouveaux administrateurs sous la forme d’un parrainage qui lui paraît essentiel. Cela favoriserait l'intégration. « A l'image de ce qui se passe déjà à Maurepas, je proposerais de généraliser une visite des autres centres qu’il est difficile de faire seul.e. » Cela permettrait de savoir où se trouvent les centres, de mettre un visage sur les act.eurs.rices et d’aller à leur rencontre.

Brigitte Trubert, Administratrice,
Centre Social Ty-Blosne