Imprimer Envoyer a un ami

Article Ouest France du 24 septembre 2010

À Ty Blosne, le carton est créatif et crée du lien social - Rennes

Quatre artistes nous prouvent qu'avec le carton, on peut tout faire ou presque. Pour Catherine Renault, il est prétexte à créer du lien social, à rendre quiconque créatif, dans un travail en équipe. Mêlant tous les âges autour du papier mâché qui prend figure de masque ou de personnage.


Régine Halloux aime raconter des histoires, des anecdotes à travers des bas-reliefs, où la découpe traduit des attitudes, des mouvements ou des ambiances. C'est parfois coloré, mais l'importance réside dans le découpage.


À sa manière, Marina Jolivet évoque le réchauffement climatique. Par petites touches. À travers quelques animaux, à l'allure rigolote peints et collés sur de simples supports. Il y a de la BD dans ces oeuvres.


Régis Auffret apprécie d'assembler des cartons pour créer des structures. Qui sont parfois des meubles et aussi des figures de carnaval, qu'il habille de bric et de broc, avec des matériaux de récupération. L'effet est heureux.


Jusqu'au 30 septembre, à Ty Blosne, 7, boulevard de Yougoslavie.