Imprimer Envoyer a un ami

rennes.fr le 15 novembre

Coup de chapeau pour Ty Blosne

En novembre, les usagers du centre social Ty Blosne travaillent du chapeau pour créer l'évènement de décembre: organiser une exposition et une photo géante des têtes bien chapeautées de Rennes. À chacun son couvre-chef.

Après les vaches à fleur et en carton, les usagers du centre social Ty Blosne deviennent chapeliers le temps d'un hiver. Chaque vendredi matin, les petites mains de Solen, Sylvie, Lucienne, Josée, Olivia et Daniel cousent, collent et tordent le fil de fer pour faire sortir du chapeau des modèles plein de poésie. De petits chefs-d'œuvre de la récup qui prendront place dès le 9 décembre dans le hall d'entrée. Un chapeau géant créé par Vera permettra de prendre la pose et de l'immortaliser sur photo.

1, 2, 3, chapeau !


« Pour préparer cette exposition qui durera tout le mois, l''atelier est ouvert à tous. Chacun peut nous apporter son chapeau. Nous invitons aussi les habitants à venir couvert pendant le mois de décembre », s'enthousiasme Luce Desrente, animatrice à Ty Blosne qui chapeaute l'entreprise intitulée 1,2,3 Chapeau! Clou de ce projet ludique: «le 9 décembre à 18h, nous organisons un appel instantané via Facebook pour inviter tous les Rennais portant chapeau à nous rejoindre pour une photo de famille devant le centre social». Une façon de prouver que les Rennais ne sont pas des bonnets de nuit!

A la portée de toutes les têtes

Pour donner des couleurs à la vie sociale du quartier, l'équipe de Ty Blosne en a sous la casquette! «Toute la maison est mobilisée. Il nous semble important que les travailleurs sociaux participent aux activités avec les habitants.» Une idée défendue par Catherine, animatrice de Cath'anim, qui accompagne le groupe dans la concrétisation des modèles: «Mon cheval de bataille, c'est faire du joli avec peu de moyens et de la récupération d'objets, en donnant envie aux habitants de créer.»

L'appel est ouvert. Daniel avoue n'avoir jamais pensé faire des chapeaux: «Je me suis laissé prendre au jeu. J'utilise du fil électrique pour créer la structure que je recouvre de toile, puis de papier collé.» Même son de cloche pour Josée qui prépare une capeline. «C'est une première pour moi!» Le projet démarre sur les chapeaux de roue !

Christine Barbedet
Photos © Stephanie Priou / Ville de Rennes

Contact. Luce, Delphine et Olivia; centre social Ty Blosne, 7 bd de Yougoslavie ; 02 99 50 90 47 ; cs.ty-blosne@assoarcs.com
vos réactions à cet article - 0 réaction