Imprimer Envoyer a un ami

Article de Ouest France du vendredi 29 janvier 2010

Le Blosne veut créer une épicerie sociale - Rennes

Le 08 février 2010

L'idée d'une épicerie sociale fait son chemin dans le Blosne. Elle passe par la mobilisation de bénévoles pour la faire fonctionner. Un noyau dur s'est déjà constitué.

Pourquoi ? Comment ?
C'est quoi une épicerie sociale ?

Elle a vocation à distribuer des produits alimentaires, à très bas prix, à des personnes qui sont réellement engagées dans un projet d'insertion professionnelle. Une commission doit travailler dans les deux mois qui viennent sur les critères permettant d'accéder à ce dispositif, et pour combien de temps. Cette commission réunira professionnels de la CAF, CCAS, CDAS, Mission locale et centre social Ty'Blosne. Dans cette épicerie sociale qui ne sera pas qu'un lieu de distribution, on pourra y trouver des ateliers traitant de l'alimentation, de la diététique ou de la cuisine. Tout cela pour faciliter l'insertion professionnelle et conduire le bénéficiaire vers de bonnes habitudes alimentaires.

Pourquoi dans le Blosne ?

« Lors de l'assemblée plénière d'avril 2009, des personnes avaient souligné l'intérêt de mettre en place des actions de solidarité en direction de familles vivant des situations difficiles. Le thème de l'alimentation a été retenu, sous son aspect coût, mais aussi dans le cadre d'une insertion professionnelle. Il n'était pas question de refaire ce que font déjà Les Restos du coeur, Secours catholique ou Secours populaire » explique Hervé Guillotel, directeur du centre social Ty Blosne.

Pourquoi on compte sur les bénévoles ?

Ils sont la pierre angulaire du dispositif pour aller chercher les produits à la Banque alimentaire, mettre en rayon, distribuer, conseiller, accueillir. Aujourd'hui un noyau dur s'est constitué, composé de douze bénévoles. « Pour que l'épicerie sociale fonctionne toute l'année, à raison d'une journée par semaine, il nous en faudrait environ 20 -25 » estime Hervé Guillotel.

Quel lieu d'implantation ?

Le projet a suscité l'intérêt de Frédéric Bourcier, élu du quartier, rencontré le 18 décembre dernier, et aussi celui de deux bailleurs sociaux : Espacil Habitat et Archipel Habitat. Ces derniers étudient, début février, le dossier du local où pourrait s'installer l'épicerie sociale. Hervé Guillotel affiche une préférence : « Ce serait bien qu'il soit non loin du Pôle social et du Pôle santé. Cela permettrait d'établir des synergies au niveau de l'organisation des ateliers ».

Pour ouvrir, il faut quoi ?

Il faut trouver le fameux local, dans le quartier du Blosne et bien définir les critères d'attribution. Préciser la journée de distribution. Et s'appuyer sur une équipe de bénévoles suffisamment importante. Chacun souhaite une ouverture pour cette année 2010. Ce serait la première épicerie sociale de ce type à Rennes. Il en existe d'autres, avec chacune son mode de fonctionnement, à Saint-Erblon, Cesson, Saint-Jacques-de-la-Lande ou Vern-sur-Seiche.

Centre social Ty Blosne, 02 99 50 90 47, pour rejoindre l'équipe de bénévoles.