Imprimer Envoyer a un ami

Article de Ouest France du lundi 28 juin 2010

Le troupeau du Blosne paît près des jardins Agitato

La transhumance a eu lieu vendredi, vers 19 h, en grande pompe. Pour un troupeau constitué de trente-cinq vaches, toutes en parfait état. Et paraît-il bonnes laitières. Fichées et cataloguées, elles sont passées par la case vétérinaire et la case photo. Petites ou imposantes, elles ont donc satisfait à tous les examens d'usage. Avant d'être vaccinées.
Les propriétaires n'ont pas été avares de renseignements à propos des qualités et défauts de leur bête, de son rendement laitier. De son état de forme. Thérèse est assez fière d'Annabelle, vache bretonne à ce qu'il semble, dont les caractéristiques c'est d'avoir les oreilles décollées. « Je l'ai faite avec des bouteilles plastique, des bidons, des ballons de foot, des seaux. Tout cela recouvert d'une toile cirée. C'est vrai qu'elle amuse beaucoup mes enfants. »
Vache écossaise, vache escabeau, vache bouteille d'eau, vache bascule, vache grillage ou vache bigouden ont constitué ce troupeau très hétéroclite. Qui maintenant paît près des jardins Agitato, sur la pelouse du Triangle. Fernande, Vanille, Chocolat, Roussette, Violette ou Praline, ont retrouvé le pré.
Cette transhumance, conduite par l'équipe du centre social Ty Blosne, a été le prélude à un pique-nique. Puis au feu de la Saint-Jean qui, cette année, connaissait un régime maigre à la hauteur des subventions.